Les collections

Hedy Lamarr: inventeur du saut de fréquence

Hedy Lamarr: inventeur du saut de fréquence

Hedy Lamarr était autrefois connue comme la plus belle femme du monde. Pourtant, en plus d'être une icône hollywoodienne, Hedy Lamarr a eu une vie variée et intéressante et était un inventeur scientifique accompli. Avec un co-inventeur George Antheil, elle a inventé un système radio pour empêcher le brouillage en utilisant un système connu sous le nom de saut de fréquence. Ceci est largement utilisé aujourd'hui. Au cours de sa carrière cinématographique, Hedy Lamarr a provoqué un scandale mondial lorsqu'elle est apparue nue à l'écran dans un film et qu'elle est devenue l'une des plus grandes stars d'Hollywood dans les années 1940. Dans sa vie privée, on raconte qu'elle a échappé à son premier mari jaloux en droguant un gardien et au total, elle s'est mariée six fois. Pourtant, malgré toutes ses prétentions à la renommée, Hedy Lamarr est décédée dans un environnement modeste en Floride aux États-Unis, n'ayant pas gagné un sou de son invention scientifique.

Premiers jours

Hedy Lamarr est née Hedwig Eva Marie Kiesler le 9 novembre 1913 à Vienne, en Autriche. Elle était la fille d'un riche banquier juif et de sa femme. Son éducation était très stable mais dès son plus jeune âge, elle rêvait de devenir actrice. Au moment où elle était devenue adolescente, Hedy Lamarr avait décidé d'abandonner l'école pour suivre son désir, cherchant sa renommée en tant qu'actrice.

Le premier rôle pris par Hedy Lamarr fut un petit rôle dans un film allemand dont le titre se traduit par "Money on the Street" sorti en 1930. Elle apparut ensuite dans deux autres films en 1931.

Hedy Lamarr était particulièrement attirante et c'est son cinquième film sorti en 1932 qui l'a mise sous les projecteurs. Le film intitulé "Extase" (Extase) comportait de longues scènes dans lesquelles Hedy Lamarr apparaissait nue. Les scènes ont fait sensation dans le monde entier et ont fait interdire le film aux États-Unis, bien qu'une version considérablement éditée ait été publiée quelques années plus tard. Il a été particulièrement remarqué au Festival du film de Vienne, et on a dit que c'était un favori des hommes là-bas! Il a également été interdit en Allemagne nazie par Adolf Hitler parce que Lamarr était juif.

Mariage

Hedy Lamarr a épousé Fritz Mandl, un fabricant de munitions et un sympathisant nazi. C'était un mari très jaloux et il a essayé de racheter toutes les copies du film qu'il pouvait. On a dit que même Benito Mussolini avait un exemplaire qu'il refusait de vendre.

Le mariage avec Mandl n'a pas duré longtemps et était en fait un désastre. Hedy Lamarr n'a pas pu tolérer la jalousie de Mandl et elle s'est échappée un soir en droguant un garde pour qu'elle puisse repartir inaperçue. La mesure dans laquelle la méthode d'évasion a été élaborée n'est pas claire, mais leur mariage a pris fin en 1937.

Des mois plus tard, Hedy Lamarr a été repéré par le magnat de la MGM Louis B Mayer. Il l'a signée en raison de sa notoriété, mais a insisté pour qu'elle change de nom et fasse des films moins sensationnels. Lamarr a fait un certain nombre de films sous Mayer. Son premier était en 1938 comme Gaby dans le film Alger. Cela a été suivi un an plus tard en 1939 avec un rôle dans Lady of the Tropics. Puis en 1942, elle décroche un rôle principal dans White Cargo. Malheureusement, elle a refusé les rôles principaux à la fois dans Gaslight et Casablanca.

Au cours des années 1950, sa carrière a commencé à décliner et MGM n'a pas renouvelé son contrat. Cela a résulté pour de nombreuses raisons. C'était en partie à cause de sa réputation d'être très difficile sur le plateau et du fait de l'indifférence d'Hollywood pour la beauté vieillissante, elle a fait moins de films. Cependant, elle est apparue dans quelques autres rôles, le dernier étant dans The Female Animal en 1958.

Lamarr l'inventeur

Malgré aucune formation scientifique formelle, Hedy Lamarr avait un esprit scientifique exceptionnel, et avec son co-inventeur George Antheil, ils ont développé un système de communication radio aujourd'hui qui est au cœur de nombreux systèmes de communication, y compris le système de téléphonie mobile GSM qui est en utilisé par plus de 1,2 milliard d'abonnés dans le monde.

Hedy Lamarr et George Antheil se sont rencontrés pour la première fois en 1940, alors qu'ils vivaient tous les deux à Hollywood. Antheil était un musicien accompli et un pianiste de concert. Étant voisins, ils parlaient souvent et Lamarr a mentionné qu'elle avait une idée qu'elle envisageait de contribuer au nouveau Conseil national des inventeurs à Washington.

L'idée de base qu'Hedy Lamarr avait en tête était une forme de mécanisme de commande radio pour les torpilles. Bien que cette idée ne soit pas nouvelle, l'idée d'empêcher le brouillage en utilisant un mécanisme de saut de fréquence l'était. L'inconvénient était qu'il fallait rechercher une méthode fiable pour s'assurer que l'émetteur et le récepteur étaient synchronisés de manière à ce que le signal émis puisse être reçu à l'extrémité distante. La contribution d'Antheil a été de proposer une méthode par laquelle cela pourrait être réalisé. Le concept était d'utiliser des rouleaux de papier similaires aux rouleaux de piano qui étaient utilisés pour les pianolas.

Les deux ont travaillé sur l'idée pendant plusieurs mois avant d'envoyer une description du concept au Conseil national des inventions. Selon Antheil, le directeur du conseil a suggéré que lui et Hedy Lamarr devraient développer l'idée à un point où elle pourrait être brevetée. Faire appel à un ingénieur électricien a poursuivi leur développement jusqu'à un point où il était opérationnel. Comme dans la suggestion originale d'Antheil, il a utilisé des rouleaux de papier rainurés pour assurer la synchronisation des changements de fréquence au niveau de l'émetteur et du récepteur. Reflétant la formation musicale d'Antheil, il y avait quatre-vingt-huit fréquences, le nombre de touches d'un piano.

Les deux ont demandé le brevet. Le brevet numéro 2 292 387 a été accordé le 11 août 1941 sous son nom de mariée Hedy Kiesler Markey, avec le co-inventeur George Antheil, en tant que «système de communication secret». Le nom Markey était celui du deuxième des six maris d'Hedy Lamarr.

Le brevet spécifiait également qu'un avion d'observation à haute altitude pouvait être utilisé pour diriger une torpille. Cette invention était le premier exemple de communications à spectre étalé basées sur des techniques de sauts de fréquence.

Appliquer l'idée

L'obtention du brevet a été l'étape la plus simple du développement. Il s'est avéré beaucoup plus difficile de gagner le soutien de son utilisation, malgré les exigences de la guerre. Antheil a fait pression pour obtenir un soutien auprès de la marine, mais la marine ne voulait pas consacrer de précieuses ressources à son développement. Ils pensaient que le mécanisme serait trop volumineux pour être logé dans une torpille. Pendant ce temps, Hedy Lamarr a démontré sa loyauté envers les États-Unis en levant sept millions de dollars en vendant des obligations de guerre.

Après avoir épuisé toutes les voies qu'ils pouvaient suivre pour mettre leur idée en œuvre, ils ne pouvaient plus faire et l'idée est restée en sommeil. Cependant, en 1957, les ingénieurs de Sylvania ont réutilisé l'idée de base, mais plutôt que d'utiliser des rouleaux de papier pour assurer la synchronisation, ils ont utilisé des circuits électroniques. Il a été utilisé pour la première fois dans le cadre du blocus de Cuba en 1962, environ trois ans après l'expiration du brevet. Bien que cela signifiait que Hedy Lamarr et George Antheil n'ont pas reçu d'argent pour leur idée, les brevets ultérieurs ont généralement fait référence au brevet Lamarr-Antheil comme base de leur travail. De cette façon, ils ont au moins une certaine reconnaissance pour leur travail révolutionnaire. Maintenant, le concept est utilisé comme base de nombreux schémas de communications militaires où le saut est utilisé pour empêcher le brouillage. Il est également utilisé dans les systèmes cellulaires, y compris le GSM, pour réduire les effets des interférences et dans certains systèmes sans fil pour la même raison.

Les dernières années de Lamarr

Au cours de sa vie, Hedy Lamarr s'est mariée six fois au total et elle a eu trois enfants Anthony (né en 1947), Denise (né en 1945) et James (né en 1939). Elle a également poursuivi Mel Brooks pour se moquer de son nom dans son film Blazing Saddles (1974). Ils se sont installés à l'amiable. Elle a en outre poursuivi Corel Corporation en 1998 pour avoir utilisé sa photo sur la couverture du logiciel CorelDRAW.

Hedy Lamarr est décédée en janvier 2000 à l'âge de 86 ans dans une modeste maison de Floride. Au cours de sa vie, elle aurait déclaré: "N'importe quelle fille peut être glamour. Tout ce que vous avez à faire est de rester immobile et d'avoir l'air stupide." Alors qu'elle était certainement glamour, comme le prouve son invention, elle n'était certainement pas stupide.


Voir la vidéo: Whats My Line? - Hedy Lamarr Mar 31, 1957 (Juin 2021).